Comme j’aime à le dire lorsqu’on me demande ce que j’essaie d’apporter aux gens au quotidien : « Excelsior est destiné à toutes les personnes ayant pour but de vivre ! Et cela implique en premier lieu de ne pas être le passager d’un corps qu’on ne comprend pas, mais bel et bien d’en faire son meilleur allié. Ensuite, doté d’un tel pouvoir, on peut avancer et accomplir tout ce qui nous passe par la tête. Que ce soit réussir sa vie de famille, sa vie professionnelle ou même purement et simplement s’accomplir personnellement. »

 

Aujourd’hui je vous invite à découvrir, en surface, l’un des piliers primordiaux pour atteindre ‘‘Son Excelsior’’. Je veux parler bien sûr de la méditation, et plus précisément de la pleine conscience.

Encore une fois, et il est toujours bon de le rappeler : ici on cherche comment la science peut nous aider à déterminer ce qui est le mieux pour nous. C’est pourquoi cet article ne contiendra que des références à des psychiatres ou autres professionnels de santé spécialisés dans la psyché, ayant eux-mêmes expérimentés la pleine conscience, sur eux ou leurs patients, et l’ayant étudiée suffisamment profondément.

Le but est de tenter un résumé bref et complet de cette technique de méditation, avec un petit exercice à la clé pour commencer à s’exercer tout de suite pour les plus curieux.

 

 

La méditation en pleine conscience… c’est quoi ?

Longtemps incomprise en occident, la méditation s’avère être bien plus qu’un atout dans la vie de tous les jours. Elle permet de tout voir, absolument tout, sous un angle nouveau. Et mieux ! D’inverser la tendance humaine à toujours vouloir se concentrer à éliminer le négatif, vers une tendance qui vise à développer le positif. Et de cette manière, fatalement, réussir à gérer tous ses problèmes et être heureux. Croyez-en un homme qui est prédisposé au stress… Depuis que je vis dans le positif, c’est comme si tout l’univers s’était aligné pour ma réussite personnelle.

 

Mais, au-delà d’un simple témoignage personnel et loin d’être objectif, ce que je vous propose aujourd’hui c’est d’explorer la méthode que je juge être la plus accessible en terme de temps investis / résultats visibles, mais aussi grâce à ce qu’elle peut rapidement permettre de découvrir : la pleine conscience.

 

Donc, la pleine conscience, c’est quoi ? Voici une citation très intéressante et pertinente du psychiatre et psychothérapeute Christophe André :

« Vivre en pleine conscience, c’est régulièrement porter une attention tranquille à l’instant présent. Cette attitude peut modifier notre rapport au monde de manière radicale, apaiser nos souffrances et transcender nos joies. La pleine conscience, c’est aussi le nom d’une forme de méditation dont l’apprentissage est simple et rapide, mais dont la maîtrise demande des années (comme tout ce qui importe dans nos vies). Pour approcher la pleine conscience, il faut d’abord comprendre en quoi elle    consiste et comment elle se pratique.

[…]

S’arrêter de faire, de remuer, de s’agiter. Se mettre un peu en retrait, se tenir à l’écart du monde. Au début, ce qu’on éprouve semble bizarre : il y a du vide (d’action, de distraction) et du plein (tumulte des pensées et des sensations dont on prend soudainement conscience). Il y a ce qui nous manque : nos repères et des choses à faire ; et, au bout d’un moment, il y a l’apaisement qui provient de ce manque. Les choses ne se passent pas comme à « l’extérieur », où notre esprit est toujours accroché à quelque objet ou projet : agir, réfléchir sur un sujet précis, avoir son attention captée par une distraction. Dans cette apparente non-action de l’expérience méditative, on met du temps à s’habituer, à voir un peu plus clair »

 

Vous l’aurez remarqué, c’est très difficile de décrire et de parler de ces choses-là, qui ne sont ni palpables, ni visibles. C’est pourquoi je vous invite vivement à tout de suite essayer de méditer après votre lecture, en la gardant dans un coin de votre tête, pour découvrir ce monde plein de potentiel qui est en vous.

 

La pleine conscience vise avant tout à ouvrir notre niveau de conscience. Rien de neuf jusque-là. Mais pourquoi ?

Déjà pour une excellente raison : en s’arrêtant ainsi et en contemplant le monde, soi, autour de soi, peut importe ce que vous voulez, on sécrète naturellement de l’ocytocine et de la noradrénaline.

  • La première, l’ocytocine, plus connue sous le nom de « l’hormone du bonheur », est une molécule qui favorise la confiance, l’empathie, la générosité et aussi la sexualité.
  • La deuxième, la noradrénaline, joue un rôle dans l’excitation, dans l’attention et les émotions.

Bref, en s’exerçant à la pleine conscience, le premier effet qui va se produire (et ce dès les premières minutes) c’est tout ce qui est cité juste au-dessus. Excellent pour dire qu’on reste immobile non ? L’on sécrète également pleins d’autres bonnes choses, mais ce ne sont que deux exemples, déjà bien vendeurs.

 

Ensuite, pour venir sur des vertus plutôt thérapeutiques, la pleine conscience permet de lutter plus qu’efficacement contre toutes les formes de stress, en diminuant également le risque de rechute dépressive de moitié, tout en augmentant le taux d’anticorps dans le sang, et donc en rendant tous les pratiquants moins sujets aux agressions de l’environnement comme diverses maladies.

Tout ceci donne d’autant plus envie de s’y mettre sachant que selon le psychiatre Frédéric Rosenfeld : « Les preuves de bienfaits physiques ne cessent de s’accumuler, allant de la guérison des rhumatismes aux troubles respiratoires, digestifs, neurologiques ou même immunitaires, et couvrant globalement toutes les pathologies du stress. »

 

Donc, grâce à cette méthode très simple de méditation, on change déjà complètement son rapport à la vie en général.

 

On s’y met enfin

Le but de la manœuvre est de s’installer dans une position tout à fait confortable, de préférence assis ou en tailleur. Quand bien même nous pouvons méditer allongé, nous serons plus facilement ouverts à une bonne sieste…

Certains préfèreront grader les yeux ouverts, d’autres les fermer pour ‘‘visualiser’’ la méditation. Choisissez ce qui vous permet au mieux de rester concentré. Personnellement, il m’arrive d’alterner selon mes envies sur le moment.

Commencez par vous concentrer sur vous-même, sur votre corps plus particulièrement. C’est la méthode la plus simple. Vous pouvez choisir de vous concentrer sur les va-et-vient de votre souffle, sur différentes parties de votre corps, ou sur les sensations qui sont en vous : à quel endroit je ressens de la chaleur ? Quelles sont les parties de mon corps qui sont en contact avec le canapé sur lequel je suis assis ? Etc…

Relâchez le plus possible vos muscles sans vous avachir et quand vous serez suffisamment détendu, vous allez faire le vide dans votre esprit, le plus possible. Il ne doit plus exister que la seule chose sur laquelle vous avez décidé de vous concentrer.

 

Bien sûr au début, vous allez être submergé par un torrent interminable de pensées, d’idées et d’envies. Laissez-les passer tranquillement dans votre esprit, sans vous arrêter dessus, et détachez vous de tout cela. Comme pour vous mettre dans une position de “spectateur” de vos propres pensées.

 

Ce petit exercice peut durer 1 minute comme il peut en durer 60, ce n’est qu’une question de ressenti et d’envie. Si vous n’avez rien réussi de tout ce qui est expliqué plus haut (et c’est probable), vous réussirez les prochaines fois, dîtes vous que vous avez quand même bénéficié de quelques bienfaits !

 

 

Et vous, combien de temps méditez vous par jour/par semaine ?

 

 

Références

ANDRE, C. (2011). Méditer, jour après jour. L’Iconoclaste.

MICHELET, S. (2009, juillet). Frédéric Rosenfeld, psychiatre : “Méditer, c’est bon pour la santé”. Récupéré sur Psychologies: http://www.psychologies.com/Bien-etre/Medecines-douces/Se-soigner-autrement/Interviews/Frederic-Rosenfeld-psychiatre-Mediter-c-est-bon-pour-la-sante

 

 

COMMENCE TA PRISE DE MASSE SANS GRAISSE MAINTENANT

Télécharge gratuitement mon dernier ebook : "24 Repas pour ta Prise de Masse sans Graisse"

L'Exigence Nutrition, pour celles et ceux qui savent ce que signifie "S'ENTRAÎNER"

Parfait ! Un email arrive pour te donner accès à ton ebook

INDIQUE TON ADRESSE MAIL POUR RECEVOIR GRATUITEMENT CET EBOOK

Parfait ! Un email arrive pour te donner accès à ton ebook